Installé au sommet d'une colline dominant le village béarnais,  le château de Montaner fut entièrement construit en quelques années seulement à partir de 1375. Situé à la frontière entre la Bigorre et l'Armagnac, son emplacement représentait pour Fébus un poste stratégique de première importance.

 

Le château de Montaner représente l'exemple le plus abouti des forteresses consolidées ou élevées par Gaston Fébus. Du haut de ses quarante mètres, le donjon carré domine l'ensemble des bâtiments, répartis de façon circulaire autour d'une cour centrale. Il constituait avant tout une forteresse militaire: une garnison importante y était stationnée, capable de défendre ou d'attaquer les territoires alentours. Mais c'était aussi un palais résidentiel, dont de nombreux espace étaient réservés au Comte et à sa cour. 

Sa construction, dans laquelle un certain Sicard de Lordat semble avoir joué un rôle important, fut un chantier majeur. Elle mobilisa plusieurs corps de métier et de très nombreux ouvriers, le plus souvent recrutés parmi les habitants. L'emploi de la brique est typique des forteresses élevées par Fébus, offrant souplesse, économie et rapidité dans la construction.

 

Le château de Montaner témoigne aussi du génie de son bâtisseur, qui sut parfaitement jouer de son pouvoir politique et financier afin de mener à bien son oeuvre phare. Montaner était en effet appelé à devenir le centre géographique et administratif de l'Etat pyrénéen souverain dont rêvait Fébus... 

Gaston Fébus, Prince des Pyrénées 

Gaston III de Foix Béarn (1331-1391), dit Fébus, fut un prince médiéval exceptionnel, dont le nom et les œuvres ont traversé les siècles jusqu'à nos jours.

 

Grand stratège politique et militaire, habile financier, il fut aussi un remarquable homme de lettres, écrivain, poète, amoureux de la chasse et des arts.

Administrant son pays comme un Prince, Fébus marqua son époque: il sut manœuvrer entre les rois de France et d'Angleterre pour tenir ses terres éloignées des ravages de la Guerre de Cent Ans. Faisant du Béarn une terre souveraine, il sut établir avec ces grands rois une paix armée, hérissant de châteaux forts les confins de son territoire.

 

Doté d'une personnalité complexe, donnant de lui-même l'image du preux chevalier et s'élevant parmi les grandes cours d'Europe du XIVe siècle, il fascina ses contemporains et sut inscrire son nom dans l'Histoire.

Bibliographie

Pierre Tucoo-Chala , Gaston Fébus Prince des Pyrénées, Atlantica 2008

Claudine Pailhès, Gaston Fébus, Le Prince et le Diable, Perrin Tempus 2007

Jean Froissart, Chroniques Tome X, La Cour de Gaston Fébus, Editions Paléo 2010  

Françoise Galès, Des fortifications et des hommes: l'oeuvre des Foix-Béarn au XIVe siècle, thèse de doctorat Toulouse II 2000

Université de Pau et des Pays de l'Adour, Signé Fébus Comte de Foix, Prince de Béarn, Somogy 2014